Intranet

Logo Inserm

English version

Logo des universités Paris Descartes et Sorbonne Paris Cité
Logo UMR S1140 - Unité Médicale de Recherche S1140

UMR_S1140

Innovations thérapeutiques en hémostase

Catherine Boisson-Vidal (DR2, CNRS) – co-directrice de l’UMRS1140

 

 

Chimiste polymériste de formation, j’ai durant les 17 premières années de sa carrière, travaillé dans le domaine des biomatériaux au Laboratoire de Recherche sur les Macromolécules (CNRS, Villetaneuse). Ses travaux étaient réalisés avec l’objectif de mettre au point de nouvelles thérapeutiques principalement dans le domaine de l’hémostase et ont conduits aux dépôts de 5 brevets et la création d’une start-up « Société BIORACS devenue THERAPOL 1997-2012 » dédiée au développement d’un dispositif d’épuration plasmatique des anticorps antiFVIII du plasma des hémophiles (consultante durant 6 ans 1997-2003) (1).

 

Responsable de la collaboration entre IFREMER « Département Utilisation et Valorisation des Produits de la Mer » et l’unité CNRS sur la période 1989-2000, j’ai encadré de nombreux travaux qui avaient pour objectif la mise au point d’une méthode de préparation reproductible de fraction de fucoïdane, polysaccharide sulfaté extrait des algues brunes, de faible masse molaire, antithrombotique et l’étude des relations structures/propriétés pour optimiser ses activités biologiques (2). Ces travaux ont conduit au dépôt de 3 brevets et plusieurs programmes ANVAR et de R&D (Laboratoires Fournier).

 

Depuis 2003 je développe de nouvelles thématiques centrées autour de l’optimisation d’outils destinés à la thérapie cellulaire dans le traitement de l’ischémie critique des membres inférieurs. J’ai élaboré en particulier des protocoles de précondionnement originaux pour améliorer les capacités d’adressage des cellules souches (3,4). Mes projets de recherche sont de développer des protocoles permettant de régénérer les tissus ischémiés et d’augmenter l’efficacité de la thérapie cellulaire dans le traitement des maladies ischémiques. Il passe donc par une meilleure compréhension des mécanismes impliqués dans la mobilisation, le recrutement, la différenciation et la survie des cellules souches progénitrices vasculogéniques, et du rôle joué par certaines molécules produites par les cellules de l’environnement qui sont les cellules endothéliales progénitrices et matures, les neutrophiles, les monocytes et les plaquettes (5,6,7). Mes projets portent aussi sur les propriétés du fucoïdane sur la régénération tissulaire (8,9).

 

Ces études représentent un axe stratégique à la fois de recherche fondamentale afin d'améliorer notre connaissance du mécanisme moléculaire mis en jeu lors du processus de vasculogenèse, mais aussi une base pour l'élaboration de nouvelles thérapies destinées à traiter les pathologies ischémiques..

 

Contexte: L’artériopathie oblitérante des membres inférieurs est une maladie vasculaire d’origine athéromateuse conduisant progressivement au rétrécissement ou sténose des artères qui assurent la vascularisation des membres inférieurs. Il en résulte une ischémie d’abord d’effort, des tissus desservis par ces artères et à terme, en cas d’occlusion artérielle, une ischémie de repos, appelée ischémie critique.  L’apparition d’une nécrose du tissu ischémié représente l’étape ultime avec conséquence une amputation localisée voir la perte d’un membre. L’artériopathie oblitérante des membres inférieurs concerne 20% des personnes de plus de 60 ans en France, soit 2 millions de patients (3% de la population). Or 20 à 30% de ces personnes (5 000 par an en France) évoluent vers une ischémie critique. La revascularisation par voie chirurgicale - pontage par-dessus les segments artériels occlus - ou par voie endovasculaire - dilatation de sténose ou recanalisation des segments occlus - est le traitement de choix. Malheureusement, ces revascularisations peuvent ne pas être possibles d’emblée, ou bien s’occlurent en quelques mois plaçant le patient en échec thérapeutique et à haut risque d’amputation. Pour traiter ces patients les recherches se sont orientées vers de nouvelles stratégies de thérapie cellulaire basées sur l’injection de cellules mononuclées isolées de la moelle osseuse. Ces produits autologues contiennent des cellules souches et progénitrices capables d’induire une angiogenèse thérapeutique. Cependant le développement de ces nouvelles approches est principalement limité par le faible taux d’incorporation des cellules transplantées dans le tissu ischémique.

 

Mon travail a conduit au dépôt de 5 brevets, à la publication de plus de 59 articles dans des revues internationale et des proceedings et 8 chapitres de livre (citations citations 2049, 925 since 2011, h-index 23, i10-index 32

 

 

Principaux centres d’intérêt :

 

  • angiogenèse / vasculogenèse
  • glycosaminoglycannes et régénération tissulaire
  • cellules souches (progéniteurs endothéliaux, cellules souches mésenchymateuses, hématopoïétiques) et revascularisation tissu ischémié)
  • NETS et revascularisation
  • Biomatériaux

 

 

Bibliographie :

 

1- La Barre S. and Boisson-Vidal C. "Blood Compatible Bioactive Polymers" in Biomaterials Engineering and Devices : Human Applications. (D.L. Wise, D.J. Trantolo, D.E. Altobelli, M.J. Vaszemski Eds) Humana Press vol 1, pp25-49 (2000).

 

2- Chaubet F., Chevolot L., Jozefonvicz J., Durand P. and Boisson-Vidal C. "Relationships between chemical characteristics and anticoagulant activity of low molecular weight fucans from marine algae" Bioactive Carbohydrate Polymers (B.S. Paulsen Ed.) Kluwer Academic Publisher, vol 6, pp 59-83 (2000).

 

3- GC Gurtner et Chang E. « Priming endothelial progenitor cells : a new strategy to improve cell based therapeutics » 2008

 

4- Zemani F, Silvestre JS, Fauvel-Lafeve F, Bruel A, Vilar J, Bieche I, Laurendeau I, Galy-Fauroux I, Fischer AM, Boisson-Vidal C. Ex vivo priming of endothelial progenitor cells with SDF-1 before transplantation could increase their proangiogenic potential. Arteriosclerosis, Thrombosis and Vascular Biology 2008 Apr;28(4):644-50.

 

5- Benslimane-Ahmin Z, Poirier F, Delomenie C, Lokajczyk A, Grelac F, Galy-Fauroux I, Mohamedi A, Fischer AM, Heymann D, Lutomski D, Boisson-Vidal C. Mechanistic study of the proangiogenic effect of osteoprotegerin. Angiogenesis. 2013 Jul;16(3):575-93

 

6- Dias JV, Benslimane-Ahmim Z, Egot M, Lokajczyk A, Grelac F, Galy-Fauroux I, Juliano L, Le-Bonniec B, Takiya CM, Fischer AM, Blanc-Brude O, Morandi V, Boisson-Vidal C A motif within the N-terminal domain of TSP-1 specifically promotes the proangiogenic activity of endothelial colony-forming cells. Biochem Pharmacol. 2012 Oct 15;84(8):1014-23.

 

7- Segaliny A*, Mohamadi A*, Dizier B, Lokajczyk, Brion R, Charrier C, Boisson-Vidal C *, Heymann D*. IL-34 promotes tumour progression and metastatic process in osteosarcoma through induction of angiogenesis and macrophage recruitment. Int J Cancer. 2015 Jul 1;137(1):73-85  (* co-1er ou co-dernier auteurs).

 

8- Sarlon G, Zemani F, David L, Duong Van Huyen JP, Dizier B, Grelac F, Colliec-Jouault S, Galy-Fauroux I, Bruneval P, Fischer AM, Emmerich J, Boisson-Vidal C. Therapeutic effect of fucoidan-stimulated endothelial colony-forming cells in peripheral ischemia J Thromb Haemost. 2012 Jan;10(1):38-48.

 

9- Boisson-Vidal C, Colliec-Jouault S, Fischer AM. “Therapeutic potential of fucoidans in ischemic diseases” in Marine Medicinal Gycomics (V. Pomim Ed) Nova Sciences Publishers Inc pp.59-78 (2014).

 

 

 

INSERM UMR_S1140

Innovations Thérapeutiques en Hémostase
Contact courriel

Faculté de Pharmacie de Paris

4, avenue de l'Observatoire

75270 Paris Cedex 06